Fabienne Monbaron-Stress
Conseillère administrative depuis 2011, Conseillère municipale de 2003 à 2011

En charge de l'aménagement du territoire, des autorisations de construire, de la sécurité, du sport, de la communication et de l'administration générale

Maire en 2013-2014
Présidente du Conseil municipal en 2009-2010
44 ans, 2 enfants, ch. des Voirets


Très attachée à Plan-les-Ouates – où ma famille vit depuis plusieurs générations - il m'importe de contribuer à son développement harmonieux, au bien-être de ses habitants et de veiller à ce que nos enfants héritent d'une commune où il fera toujours bon vivre.

Après huit ans de Conseil municipal, ma première législature en tant que Conseillère administrative me conforte dans cette volonté car ce n'est pas en quatre ans que l'on peut influer significativement sur les grands dossiers, comme par exemple l'aménagement du territoire que j'affectionne particulièrement.

Il me paraît en effet important de veiller à ce que les nouveaux quartiers soient en adéquation avec les besoins de toutes les catégories et de tous les âges de notre population, actuelle et future, et que la mixité de typologies de logements soit réelle sur l'entier des périmètres concernés.

Les institutions sociales, les infrastructures sportives et culturelles auront également leur importance, au niveau du bien être, des loisirs, de l'intégration mais également au niveau de la mobilité qui est déjà une gageure sur notre commune située, malgré elle, entre la France, l'autoroute et le Ceva. Pour ne pas engorger inutilement ces nouveaux quartiers et notre commune en général, celles-ci se devront de répondre à des besoins locaux, voire intercommunaux.

J'entends également continuer d'agir au niveau sécuritaire par la prévention tout d'abord mais également en continuant de mettre en œuvre des actions permettant d'éradiquer les nuisances et trafics qui ne manqueront pas de se multiplier avec l'arrivée du tram et du Ceva !

L'évolution de notre chère Commune est inéluctable, mais il nous appartient de bien prendre en compte toutes les facettes qu'elle engendre et de ne pas se laisser brusquer par l'Etat qui n'a pas les mêmes priorités que nous.

Pour toutes ces raisons, je souhaite continuer à m'investir et à mettre mon dynamisme au service de toutes et tous pour qu'il fasse, encore et pour longtemps, bon vivre à Plan-les-Ouates !